La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Qui c’est qui coasse ? - 13 et 14 mai 2017
Julie Debruyne  •  10 mai 2017  •  Biodiversité

-

Ces 13 et 14 mai, Natagora et Natuurpunt invitent tous les bruxellois à tendre l’oreille et à ouvrir grand les yeux pour répertorier grenouilles, crapauds et tritons. Les associations lancent un projet de trois ans visant à cartographier les amphibiens et reptiles de Bruxelles afin de mieux les connaître et mieux les protéger.

Un premier atlas de l’herpétofaune bruxelloise (reptiles et batraciens), paru en 2005, a été réalisé avec de données collectées sur la période 1999-2002. Mais la nature évolue vite, surtout en ville ! Depuis, certaines espèces d’amphibiens ou de reptiles se portent mieux, mais d’autres sont en régression dramatique. Il est donc temps de mettre ces données à jour ! Pour cela, Natagora et Natuurpunt comptent sur leur vaste réseau d’observateurs amateurs afin de les recenser dans divers lieux de la capitale. Mais, outre les plans d’eau des espaces publics, les petites mares privées grouillent de vie également, surtout si elles sont aménagées en mares naturelles.

Les citoyens bruxellois sont donc invités à découvrir « Qui c’est qui coasse » dans les mares ces 13 et 14 mai.

« Les grenouilles vertes sont en verve au printemps et en été, explique Alain Paquet, chargé du monitoring de la biodiversité en région bruxelloise pour Natagora. Elles coassent à tue-tête et sont facilement repérables. C’est donc la période idéale pour les observer et les recenser. Les trois espèces de tritons de Bruxelles se laissent observer en bordure de mare, en eau peu profonde. Les identifier est un jeu agréable auquel s’adonner en famille. Quant aux grenouilles rousses et aux crapauds communs, ils auront déjà pondu à cette période et leurs têtards peupleront les petites mares comme les grandes. »

Un site internet dédié au projet (www.herpetobru.be) permet d’encoder leurs observations pour les renseigner à Natagora/Natuurpunt. Les associations utiliseront ces données, ainsi que celles de diverses autres sources, pour réaliser le nouvel atlas herpétologique de Bruxelles. C’est donc une occasion idéale pour contribuer à la préservation de ce petit peuple fragile !

Infos pratiques

Quoi ? Opération "Qui c’est qui coasse ?"
(dans le cadre de l’Atlas des amphibiens et reptiles de Bruxelles, 2017-2019)

Quand ? Les 13 et 14 mai 2017

Pour qui ? Tout citoyen connaissant un site bruxellois où vivent des amphibiens

Comment transmettre ses observations ?
Encodage sur www.herpetobru.be

En savoir plus sur les batraciens ?
www.natagora.be/rainne




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens