La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Le renouvelable, pièce maîtresse du pacte énergétique
30 janvier 2017  â€¢  Climat / changements climatiques / Effet de serre  â€¢  Efficacité énergétique  â€¢  Electricité

-
Ce lundi 30 janvier, les quatre ministres de l’énergie se réunissent pour relancer le processus visant à l’élaboration d’un pacte énergétique. A leur arrivée, les ministres ont été invités par les ONG environnementales IEW, BBL, WWF et Greenpeace à collaborer pour assembler les pièces d’un puzzle énergétique.

Les fermetures à répétition depuis quelques années des réacteurs nucléaires belges et français témoignent du manque de fiabilité de cette énergie aujourd’hui dépassée et dont il faut sortir définitivement au plus tôt. C’est une condition pour assurer un approvisionnement électrique fiable et sûr. Et la bonne nouvelle est que nous sommes prêts à tourner cette page tout en atteignant nos objectifs climatiques. « Dans notre scénario “Our energy future”, la Belgique couvre, dès 2030, 58% de sa consommation électrique avec des énergies renouvelables. Leur prix a en outre tellement baissé que ce scénario coûte 2 milliards € de subsides en moins qu’un scénario de référence  » précise Arnaud Collignon, chargé de mission chez IEW.

En Belgique, l’éolien est déjà moins cher que le gaz et, a fortiori, que des nouvelles centrales nucléaires. Dans certains pays émergents, le prix de l’électricité photovoltaïque est deux fois inférieur à celui de l’énergie produite à base de charbon. Et dès 2020, le photovoltaïque sera le moyen de production le moins cher chez nous aussi.
Ces arguments économiques expliquent que dans le monde, l’an passé, on a plus investi dans le vent et le solaire que dans toutes autres sources de production électrique. Dans un tel contexte, les choix que nos ministres de l’énergie doivent faire sont évidents : sortir du nucléaire, investir dans l’efficacité énergétique et soutenir l’objectif de 100 % de renouvelable à l’horizon 2050 ! Loin d’être un slogan, ce scénario est parfaitement crédible, chiffres à l’appui.

Le temps de l’action est venu

Olivier Beys du WWF : « Nous sommes confiants dans le fait que les entités fédérées vont travailler ensemble pour élaborer un vrai pacte énergétique. Elles sont en effet conscientes que sans cela, elle manqueront les nombreuses retombées économiques offertes par la révolution renouvelable. »

C’est cette nécessaire collaboration que nous avons mise en scène ce lundi matin en invitant les ministres à assembler les pièces du puzzle énergétique.

Le scénario Our Energy Future est disponible sur ce lien : http://www.iewonline.be/spip.php?article7981

Contact : Arnaud Collignon, chargé de mission, Inter-Environnement Wallonie, 0477/700.456

Quelques photos de l’action :


La ministre bruxelloise Céline Frémault et le ministre régional flamand Bart Tommelein posent leur pièce du puzzle...


Thérèse Snoy, présidente des "Grands-Parents pour le climat", remet sa pièce du puzzle à la ministre Marie-Christine Marghem


Christophe Schoune, Secrétaire général d’IEW invite le nouveau ministre wallon de l’énergie, Christophe Lacroix, à se joindre à la dynamique collective...


Le puzzle est complet. Les ministres se sont donc engagés à travailler ensemble...




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens