La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Presse/actualité : sélection du 22 au 28 avril 2016
Alain Geerts  •  28 avril 2016

IEW vous propose une sélection et un décryptage éclair, hebdomadaires (tous les jeudis soir), de la presse et de l’actualité relatives à l’environnement.
Et aussi des documents pour approfondir certains sujets abordés.

N’hésitez pas à partager (inscription : Alain Geerts )

Vous ne souhaitez plus la recevoir ? Un mail à Alain Geerts

Si vous ne savez pas lire ce mail, cliquez ici.

En exergue vu l’importance du message ! ;-) Matthieu Ricard : « L’altruisme est la seule réponse pragmatique aux défis du XXIe siècle, dont l’environnement » (reporterre.net, 27 avril)

L’actualité de la semaine a largement été dominée par le dossier nucléaire : Tchernobyl, fonctionnement erratique de nos centrales, questionnement sur le fonctionnement de l’AFCN...

Presse belge et environnement

- Climat / Accord de Paris : Place à l’action ! A l’occasion de la signature par près de 160 Etats de l’Accord de Paris (COP21), action devant la Commission européenne pour exiger de l’Europe qu’elle passe de la parole aux actes !
Infos : cncd.be/Accord-de-Paris-place-a-l-action. Voir aussi : EZLN - Action à la Commission Européenne Et vive l’action et l’humour !
- Interview sous-commandant-chat JT TV5 monde Le sous-commandant chat a été interviewé au JT de TV5 Monde après l’épisode Nature vs Bad Deals qui dénonçait l’insuffisance de l’accord de Paris sur le climat et les négociations sur le TTIP ! "Il a fallu qu’on fasse les clowns pour qu’on nous prenne au sérieux" MIAOUUUU ! #EZLN #CLIMATEJUSTICE #TTIPGameOver
- La Belgique dernière de classe pour les investissements en infrastructures (lecho.be, 23 avril) Une position de la FEB. Plutôt que d’exiger "des procédures d’autorisation moins lourdes, le recours intensif aux partenariats public privé (PPP) et, enfin, une plus grande souplesse européenne en matière comptable par rapport aux déficits autorisés", la FEB devrait insister auprès des nombreuses entreprises qu’elle fédère pour qu’elles paient leurs impôts plutôt que d’y échapper au moyen de magouilles fiscales et qu’elles cessent le recours aux voitures de société. L’Etat aurait ainsi à sa disposition des moyens pour améliorer l’ensemble de la mobilité, moyens qu’il mettrait au service d’une mobilité durable (transports en commun, mobilité douce...). Pour une analyse fine du problème des infrastructures routières en Wallonie : Réseau routier wallon : après l’exubérance et l’insouciance, la sagesse ?, ici et ici.
- « Un accident nucléaire majeur aura lieu en Europe »… (Le Soir, 22 avril) Le 26 avril 1986, le réacteur nº4 de la centrale de Tchernobyl explosait. Trente ans plus tard, les leçons à tirer d’un accident nucléaire majeur font toujours l’objet d’inquiétantes controverses.
- Des buissons pour la biodiversité : article relatif à l’opération Mille Feuilles orchestrée par Le GAL Culturalité et l’asbl Faune & Biotopes qui travaillent ensemble depuis début 2016 dans le cadre de cette mission.
- Tchernobyl 30 ans après : "En Flandre, on rentrait les enfants, en Wallonie, on rentrait les vaches" (lalibre.be, 25 avril) Le Docteur Luc Michel (UCL) n’est pas tendre avec les politiques belges. Selon lui, on n’a pas tiré de leçons de Tchernobyl. C’est évident : le politique belge n’a pas tiré les leçons de Tchernobyl (excepté Ecolo qui a mis un grain de sable dans la mécanique avec la loi de 2003), ni de Fukushima, ni d’aucun accident nucléaire d’ailleurs. On continue, on dénie, on fait copain-copain avec les électriciens nucléaires et on méprise d’autant plus les gens qui dénoncent les carences de cette filière qu’on est complice de ce mensonge grossier, NV-A et MR en tête.
- COP21 : ne nous laissons pas enfumer (carte blanche collective, le soir, 22 avril) C’est à partir de ce vendredi que l’accord sur le climat obtenu en décembre dernier est ouvert à la signature. Entre les intentions annoncées et les moyens mis en œuvre par les Etats pour les atteindre, il subsiste un gouffre.
- Tchernobyl, entre raison et doutes (lalibre.be, 26 avril) Nous pensons donc qu’il faut "raison garder" : la catastrophe de Tchernobyl ne signe pas l’arrêt de mort de l’humanité, même pas celle des habitants des régions très contaminées autour de la centrale nucléaire ; mais il faut aussi "garder des doutes" à la fois sur la temporalité des conséquences, sur la fiabilité de nos installations industrielles, nucléaires et autres, et sur la croyance trop souvent aveugle dans la pérennité du progrès et l’inéluctabilité de notre marche vers des lendemains qui chanteraient…
- Qui détient vraiment le pouvoir à l’Agence fédérale de contrôle nucléaire ? (rtbf, 25 avril) La question se pose à la lecture d’un audit qu’Ecolo s’est procuré. Un audit sur la gestion de l’AFCN. Il sera présenté vendredi au conseil d’administration de l’agence. Bonne question...
- L’indépendance de l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) remise en cause par un audit révélé par Groen (levif.be, 25 avril)
- Nucléaire : toute la population belge devrait recevoir des pilules d’iode (RTBF, 28 avril) Distribution dans un rayon de 100 kilomètres autour des centrales nucléaires belges et étrangères, et non plus de 20 km uniquement. Tout le territoire belge serait de facto concerné par cette superposition de territoires jugés sensibles. On reconnait donc que toute la population belge sera touchée en cas d’accident nucléaire... Et si on en finissait avec cette énergie ?
- JAMAIS VU en Belgique : la Wallonie n’accorde pas les pleins pouvoirs à l’Etat belge pour signer un traité transatlantique, la Flandre furieuse (RTL, 27 avril) Le parlement de Wallonie a approuvé mercredi, par 44 voix pour et 22 contre, une proposition de résolution inédite demandant au gouvernement wallon de ne pas accorder les pleins pouvoirs au gouvernement fédéral pour signer le traité commercial de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA). YES !!!

L’actualité environnementale sur le Net

- Comment la hausse des inégalités alimente le changement climatique (slate.fr, 20 avril) Les couches les plus favorisées de la société (ce sont les 1% les plus riches, les tricheurs des Panama papers, mais aussi les classes moyennes des sociétés occidentales...) sont engagées dans une course effrénée vers l’abîme, entraînant à leur suite l’ensemble de la société... Un bon résumé. L’histoire de la recherche permanente de la distinction est intéressante...
- Pesticides : Bruxelles va proposer une réautorisation du Roundup pour dix ans (lemonde.fr, 22 avril) 1 pas en avant, 3 en arrière... Alors qu’il faudrait simplement l’interdire (en fait, ne pas réautoriser sa commercialisation pour 15 ans), on en était arrivé à un compromis (7ans et d’importantes restrictions) et la commission partirait pour 10 ans sans quasi aucune restriction. Que les lobbys sont forts (et/ou les politiques faibles)...
- EDF, l’énergie du désespoir (liberation.fr, 24 avril) L’électricien français, plombé par sa dette, est incapable de financer l’addition à venir du nucléaire. L’Etat vole à son secours en promettant d’injecter 3 milliards d’euros. De quoi tenir deux, trois ans. Mais après ? La déroute du nucléaire...
- Tchernobyl : « Je suis la seule survivante de mon équipe de liquidateurs » (reporterre.net, 22 avril) Le 26 avril 1986, des réactions en chaîne conduisaient à la fusion du cœur d’un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, aujourd’hui en Ukraine. Entre 1986 et 1992, entre un demi et un million de « liquidateurs » ont été « réquisitionnés » pour sauver ce qui pouvait l’être. Reporterre a rencontré l’une d’entre eux. Edifiant !
- Tchernobyl, effets sanitaires et environnementaux (global-change.org, 26 avril) 30 ans après la catastrophe du 26 avril 1986, et en dépit de la volonté notoire des grands organismes internationaux, comme l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) ou l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de tenir des discours très réducteurs, relevant du déni cynique, quel bilan (malheureusement toujours provisoire) peut-on établir de façon fiable et détaillée concernant les impacts sanitaires et environnementaux multiples de la destruction du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl ? Dossier très très complet.
- De nos envoyés spéciaux au coeur de l’impossible (Fabrice Nicolino, 26 avril) Deux questions. La première : pourquoi le mouvement antinucléaire est-il si faible, si inaudible alors que se profile une occasion historique de mettre en cause la puissance de cette mort désormais promise ? La seconde : ce qui suit n’est que blague, ce sera vite compris du lecteur. Je n’ai pas vu d’autre manière de clamer mon rejet total d’un monde assez fou pour supporter pareille menace. On n’est pas obligé d’applaudir. On n’est pas obligé de m’engueuler. On n’est surtout pas obligé de lire. Mais on aurait tort de ne pas le faire !
- Coévoluer avec la nature ou la reprogrammer ? (infogm.org, 27 avril) Certaines personnes pensent que le progrès, c’est s’affranchir de la nature dans tous les domaines, y compris celui de l’agriculture et des semences. Leur rêve : reproduire la vie ex nihilo (à partir de rien), grâce au génie humain, à sa science et ses techniques. Guy Kastler, ancien délégué général du Réseau Semences paysannes et actuel représentant de la Confédération paysanne, montre dans cet article les dangers d’un telle approche et les gains qu’aurait l’Homme s’il retrouvait une réelle humilité et harmonie avec la Nature.
- Nucléaire : la question qui fait trembler le Japon (Libération, 28 avril) C’est dingue ! Après Fukushima, la population s’oppose à la relance du nucléaire et s’appuie sur l’expertise scientifique relative aux volcans et aux séismes pour charpenter leur argumentaire qui du coup parait solide. Face à cela, un gouvernement japonais de droite, les exploitants et les agences de sécurité soi-disant indépendantes qui, en trio, minimisent les risques...
- « Gardiens de la Terre », un tour du monde des grands sages (reporterre.net, 28 avril) En salle depuis mercredi 13 avril, le film Gardiens de la Terre est le récit du périple planétaire d’une famille désireuse de recueillir le savoir des derniers peuples vivant en harmonie avec leur environnement.


- Traités transatlantiques : la société civile belge est loin d’être rassurée (27 avril) 2016 pourrait être l’année de la signature du CETA et de la conclusion des négociations du TTIP. Il est urgent d’exprimer nos préoccupations concernant ces traités.
- Agrodiesel : le remède empire l’état du malade ! (23 avril) L’utilisation d’agrodiesel était censée réduire les émissions de CO2 du secteur des transports. En fait, cela va les augmenter de presque 4%, selon une analyse menée par la fédération européenne T&E sur base de la dernière étude relative aux agrocarburants réalisée pour la Commission européenne (Globiom). Ces émissions supplémentaires sont équivalentes à l’effet qui serait obtenu en faisant circuler 12 millions de voitures supplémentaires sur les routes européennes en 2020. L’analyse prend en compte l’objectif de 7% d’agrocarburants produits à partir de cultures vivrières.
- Dimanche 1er mai : L’Aube des Oiseaux. Venez écouter le réveil de la nature. Un communiqué de Natagora. Le 1er mai 2016, enfilez vos bottines, dépoussiérez vos jumelles et ouvrez grand vos oreilles ! Natagora vous emmène à la rencontre des oiseaux et de leurs chants matinaux, dans plus de 30 sites en Wallonie et à Bruxelles.
- Les lacs de Bütgenbach et de Conchibois (Saint-Léger) reçoivent le « Pavillon Bleu » 2016 (28 avril) BBL (Bond Beter Leefmilieu), qui assure la gestion et le développement du prestigieux écolabel international Belgique, a révélé les zones de baignade reconnues dignes d’arborer le « Pavillon Bleu » au cours de la saison 2016. Les lacs de Bütchenbach, pour la troisième fois, et de Conchibois (Saint-Léger), pour la septième année consécutive, ont mérité cet honneur.
- Masse critique Anti-nucléaire le 29 avril de 18h à 19h30, Parc Léopold, Namur

- Le plan air climat 2016-2022 vient de passer en deuxième lecture au Gouvernement Wallon, vous trouverez l’intégralité du texte via ce lien. IEW avait déjà émis un avis lorsque ce plan était passé en première lecture lors de la législature précédente . Etant donné les modifications profondes que le document a connu, nous souhaitons compléter cet avis. Nous invitons les associations qui souhaitent réagir à prendre contact avec Arnaud Collignon, chargé de mission climat, qui coordonnera la rédaction de cet addendum. Contact : a.collignon@iew.be - 0477/700456




 
Dans la même rubrique
Soutiens