La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Stade 2
Véronique Hollander  •  Jean-François Pütz  •  Anne Thibaut  •  Audrey Mathieu  •  21 janvier 2016

-
C’est gonflée à bloc que l’équipe d’Inter-Environnement Wallonie a repris ses quartiers sur le plateau du 5è de Mundo à Namur. "On nous raconte que cela bosse dur, que certains sont particulièrement au taquet en prévision de l’Université de ce 29 janvier..." "Oui Thierry, et cela ne nous... regarde pas."

Rencontres régionales des membres de la fédération
Assemblée générale de la fédération et candidatures au CA
Décret associatif environnemental
Aménités : de nouvelles visites de terrain en perspective
RAWAD 2016
Invitation : Les 4 axes du ré-enchantement du monde- formations avec Mohammed Taleb

Rencontres régionales des membres de la fédération

Deux idées cadeaux, pour vous, nous attendaient sous le sapin : un thème bi-annuel pour la fédération et une proposition d’outil web ou d’internet interactif.

  • Le thème pour les deux années à venir sera : « Santé et environnement : les impacts de la pollution de l’air et des substances chimiques sur la santé humaine ». Ce projet devrait permettre de soutenir le travail de plaidoyer politique et le travail de fédération. Il devrait également mettre les questions environnementales à l’actualité politique et médiatique.
  • L’outil web ou internet interactif quant à lui devrait être un outil de lien entre les associations tant pour du partage de contenus, que d’actions, de réflexions, etc.

Pour que ces deux projets aboutissent nous avons besoin de vous. Pour en discuter, ébaucher leur création, et nous informer de vos dossiers prioritaires, nous vous proposons une rencontre par province de février à mars. Venez à celle qui vous convient le mieux en termes de date ou de lieu.

A l’ordre du jour :

  • Les dossiers prioritaires des associations-membres : quels sont les moments phares de votre année, vos actions principales, etc.
  • Santé et environnement : le thème bi-annuel : comment le construire ensemble, s’en emparer dans ses actions habituelles, qui souhaite s’investir, à quelle hauteur, etc.
  • Un outil web ou internet interactif : quels sont les besoins de chacun, que souhaitons-nous y trouver ?
  • Calendrier et enjeux 2016 de chaque thématique suivie par IEW

Calendrier des rencontres

  • Brabant Wallon : Mardi 2 février, à 19h, à la Maison du Développement Durable, Place Agora 2 à 1348 Louvain-la-Neuve
  • Liège : Mardi 9 février, à 19h, au CRIE de Liège, Parc du Jardin Botanique,3 rue Fusch,B-4000 Liège
  • Hainaut : Mardi 16 février, à 19h, à l’Auberge de Jeunesse de Mons, Rampe du Château 2 à 7000 Mons
  • Luxembourg : Mardi 1er mars, à 19h, au Centre culturel de Libramont, Avenue d’Houffalize, 56D à 6800 Libramont
  • Namur : Mardi 8 mars, à 19h, à Mundo-Namur, Rue Nanon 98 à 5000 Namur - Cafétaria

Inscriptions souhaitées pour le 30 janvier 2016 auprès de Julie : j.debruyne@iew.be ou 081 390 752

Assemblée générale de la fédération et candidatures au CA

L’AG se déroulera le samedi 19 mars, toute la journée aux abattoirs de Bomel. Vous pouvez proposer votre candidature au poste d’administrateur de la fédération, 4 mandats sont arrivés à échéance et 2 postes sont à reprendre l’un pour un an, l’autre pour 2 ans. Il y a donc 6 postes à pourvoir. Merci d’envoyer votre candidature par mail à Christophe Schoune (y.glusmann@iew.be) pour le 10 mars 2016. N’hésitez pas à le contacter pour toute information complémentaire.

Décret associatif environnemental

En 2014, le décret de reconnaissance et de subventionnement des associations environnementales et son arrêté d’exécution étaient adoptés en Wallonie.
Dès 2015, l’association environnementale qui le souhaitait a donc pu introduire une demande pour être reconnue en tant qu’association environnementale au sens du décret. Cette reconnaissance permettra à celle qui le souhaite, d’introduire une demande de subventionnement pluriannuel moyennant le dépôt d’un plan d’actions environnementales. Malheureusement, fin 2015, nous avons appris que la procédure de subventionnement était à nouveau postposée d’un an en raison de problèmes inhérents à la mise en œuvre effective du décret pour cet aspect. Les associations reconnues qui ont introduit leur demande de reconnaissance en 2015 et qui sont reconnues à la date du 1er janvier 2016 ne pourront donc pas déposer leur demande de subventionnement durant le premier trimestre 2016 comme le prévoit le nouveau dispositif.
Lors d’une réunion destinée à faire le point avec le Ministre Di Antonio et plusieurs membres de son cabinet à laquelle a participé la Fédération accompagnée d’une délégation d’associations environnementales, il fut convenu de travailler en concertation sur les différents outils nécessaires à la mise en œuvre effective du volet subventionnement.

Aménités : de nouvelles visites de terrain en perspective

Parce que être sur le terrain lorsqu’on travaille à l’aménagement du territoire, c’est essentiel. Parce que rencontrer des personnes qui vivent les espaces et qui nous en parlent (en bien), c’est encore mieux. Parce que profiter de ces rencontres pour familiariser ces personnes à divers outils d’aménagement du territoire tout en enrichissant nos connaissances de terrain, c’est l’essence même de notre travail.
Depuis 2014, les chargés de mission en aménagement du territoire d’IEW arpentent les rues, les places, ou encore les ponts de villes et de villages plus ou moins connus de notre chère Wallonie. Louvain-la-Neuve, Marchienne-au-Pont, Seraing, et Thuin en 2014. Liège, Namur, Marche-en-Famenne et Charleroi en 2015. Ces visites ont toutes un point commun : partager et discuter autour de l’aménité préalablement choisie par chaque participant au sein d’une maille de 500m sur 500m. Ces aménités sont des lieux auxquels ils sont attachés pour diverses raisons qui les rendent irremplaçables et indéplaçables à leurs yeux.
De ces visites, nous pouvons déjà épingler la difficulté de certains habitants de parler positivement de leur quartier, tout en y exprimant leur attachement viscéral. Nous pouvons aussi mieux appréhender ce qui fait "aménités" pour les habitants et donc qui pourra être partagé avec les acteurs politiques et les promoteurs.
Nous sommes d’ores et déjà sur le pont pour la préparation de nos visites 2016 qui s’annoncent tout aussi passionnantes.

  • Jodoigne. Lors de notre Mardi du Territoire sur le Beau en novembre 2015, un des participants s’est montré intéressé par le projet « aménités » cité dans le montage. Ayant déjà repéré avec des citoyens les aménités de leur localité, il avait besoin de trouver un fil conducteur pour en faire un objet plus politique.
  • Flémalle- Haute, qui aura l’originalité de se dérouler avec des enfants
  • Les Quartiers du Longdoz et de la Bonne Femme à Liège
  • Châtelet
  • Charleroi, en collaboration avec notre association membre Espace-Environnement

Pour en savoir plus sur le déroulement de ces visites, je vous invite à lire la dernière NIEWs écrite par Hélène Ancion à ce sujet. Et si vous souhaitez nous rejoindre pour l’une ou l’autre de ces visites, n’hésitez pas à nous contacter.

RAWAD 2016

En 2016 : les projets du RAWAD - Réseau des acteurs wallons pour une alimentation durable - continuent ! Un groupe travaille sur le thème de l’accessibilité à l’alimentation durable. Un projet pilote se co-construit dans la région de Mons-Borinage. Le projet vise à rendre l’assiette des publics démunis plus durable tout en réduisant le gaspillage alimentaire. Pour atteindre cet objectif, nous allons mettre en lien des producteurs, le secteur de l’aide alimentaire et des acteurs de l’éducation permanente. Par ailleurs, le groupe de travail explorera les moyens/outils pour communiquer plus efficacement afin de sensibiliser un public plus large à la démarche d’alimentation durable.
L’utilisation des protéines végétales importées (le soja OGM principalement) pour l’alimentation du bétail pose de nombreuses questions autour desquelles se sont attablés, l’Union des Agricultrice Wallonne, le collectif Souveraineté Alimentaire, le CNCD et Inter-Environnement Wallonie. Après avoir entendu de nombreux acteurs (filières, chercheurs, service de vulgarisation, etc.), nos associations ont opté pour la rédaction d’un dossier commun sur cette thématique qui permet de croiser les analyses de chacun et de proposer des solutions, souvent originales, pour reconquérir notre autonomie protéique. Après avoir finalisé le dossier, nous organiserons une rencontre multi-acteurs pour faciliter la diffusion et l’appropriation du contenu du dossier.

Invitation : Les 4 axes du ré-enchantement du monde- formations avec Mohammed Taleb

En petits groupes de maximum 15 personnes, Mohammed Taleb et IEW vous proposent quatre journées de formation inédites qui vous apporteront un vécu et un regard nouveau sur votre rapport à l’environnement et à votre engagement.
Inscrivez-vous à une, deux, trois ou quatre journées, mais ne tardez pas, les place sont limitées !

  • Samedi 5 mars 2016 : ÉLOGE DE L’ÉCOLOGIE INTÉRIEURE : POUR EN FINIR AVEC L’HOMO OECONOMICUS
    La crise écologique n’est pas seulement affaire de faune et de flore, et de climat. Elle questionne aussi nos subjectivités, nos vies intérieures. C’est là où l’écologie rencontre l’éthique, la psychologie, l’anthropologie, le sacré. Relier notre histoire personnelle à la grande histoire de la Nature suppose un singulier exercice, celui de la clarification des valeurs et de nos représentations de l’environnement. Disciplines : écopsychologie, psychologie environnementale, psychologie des profondeurs.
  • Samedi 21 mai 2016 : PENSER ET AGIR COLLECTIF AFIN DE CHANGER LES STRUCTURES : POUR EN FINIR AVEC LA DÉSESPÉRANCE SOCIÉTALE
    L’écologie n’est pas que personnelle ou relationnelle. Politique, elle est l’affaire de la Cité, du Monde, des projets de société et de civilisation. L’enjeu ici est de saisir en quoi peut bien consister dans une perspective écologique la métamorphose des institutions et des organisations, la dynamisation vers une économie aimantée par le bien commun. C’est également sur le terrain sociétal que l’écologie rencontre la question majeure du pluralisme et du dialogue des cultures. Disciplines : science politique, philosophie sociale, théorie économique, anthropologie culturelle, droit public.
  • Samedi 11 juin 2016 : SE DONNER UNE CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE ET RENCONTRER L’ÂME DU MONDE : POUR EN FINIR AVEC LA CRISE ENVIRONNEMENTALE
    L’écologie est la science de la Maison (oikos), et celle-ci est notre habitat, à l’interface entre nature et culture. Ici, nos questions, par-delà l’activisme naturaliste, seront : comment oser la transition écologique et l’émergence d’une conscience des limites ? Comment réconcilier son âme avec les profondeurs qualitatives du monde et de la nature vivante ? Disciplines : écologie environnementale, écospiritualité, écoformation, alphabétisation écologique.
  • Samedi 16 avril 2016 : SORTIR DE SOI ET RENCONTRER L’AUTRE : POUR EN FINIR AVEC L’ÉGOÏSME
    Par excellence, l’écologie est la science des relations. A l’échelle humaine, elle appelle à fonder une interpersonnalité éthique, à relocaliser l’économie, les entreprises, les activités humaines. Plus sensiblement, cette écologie des relations peut nous aider à retrouver le sens de l’âme des lieux, du genius loci. Disciplines : ménagement du territoire, ecocitoyenneté locale, municipalisme, économie écosolidaire de proximité.

De 9h30 à 16h30 à Mundo N, rue Nanon 98, 5000 Namur.
Inscription obligatoire, par e-mail : j. debruyne@iew.be, pour le 5 février, 75 euros par journée de formation - 50% pour les membres d’IEW - Paiement par virement ou sur place




 
Dans la même rubrique
Soutiens