La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Des nouvelles du Monde, de l’Europe et de la Wallonie
Véronique Hollander  •  Valérie Xhonneux  •  Pierre Courbe  •  Hélène Ancion  •  15 septembre 2015

-

Nature - Agriculture - Ressources - Santé
Fédération
Mobilité et Aménagement du territoire

Nature - Agriculture - Ressources - Santé

Interpellation de nos ministres ce 25 septembre à Namur et Bruxelles au sujet du CETA
Tandis que le traité UE-USA (TTIP) est encore en cours de négociation, plusieurs de ses impacts sociaux, environnementaux et antidémocratiques pourraient déjà se ressentir dans un avenir proche, si l’autre traité transatlantique, le CETA ( Comprehensive Economic and Trade Agreement ou l’accord économique et commercial global) , entrait en vigueur. Il est possible que les 6 gouvernements belges, communautaires, régionaux et fédéral, aient à se prononcer d’ici fin 2015 sur la signature de ce traité.
Une large coalition de la société civile belge invite à un rassemblement symbolique, le 25 septembre prochain, devant ces 6 gouvernements et leur remettra une lettre ouverte, en présence de la presse, leur rappelant que les citoyens les regardent et leur demandant d’empêcher la signature de ce traité, qui affaiblirait notre démocratie et nos droits.
Vous souhaitez rejoindre la délégation bruxelloise ou namuroise ? Merci de contacter Valérie Xhonneux pour le mardi 22 septembre : 081.390.763 ou v.xhonneux@iew.be

Législation sur les substances chimiques : où en est-on ?
Le second semestre 2015 s’annonce chargé en discussions sur la législation relative aux substances chimiques, notamment autour de la mise en œuvre du règlement REACH et du registre belge des nanomatériaux. Nous vous proposons, le temps d’une réunion, de faire le point sur ces processus légaux, et d’identifier ensemble leurs lacunes et les éventuels outils/supports qui vous aideraient dans vos actions d’information, de sensibilisation ou d’interpellation politique.

Vous souhaitez participez à cette réunion ? Merci de compléter ce doodle pour le 1 octobre
Merci de préciser en commentaire du doodle ou en m’envoyant un mail votre préférence pour le lieu de la réunion !

Fédération

JOKER : Comprendre les mécanismes des changements d’attitudes

  • le samedi 14 novembre 2015, de 9h30 à 17h, dans les environs de Grez Doiceau, salle à confirmer.
  • le samedi 3 octobre 2015, de 9h30 à 16h30, avec le GRACQ (accessible à tous) à Namur.Inscription auprès du GRACQ

Vous pouvez aussi commander ces formations et d’autres pour les équipes permanentes et bénévoles de votre association. Consultez la page JOKER pour découvrir toutes les cartes de votre jeu !

Un problème d’environnement près de vous ?
La fédération vous propose soutien et accompagnement dans le cadre de vos cas locaux. Pour, par exemple, vous aider à explorer le fond d’un dossier et ses impacts environnementaux, répondre à une enquête publique, vous accompagner dans la mobilisation citoyenne ou la stratégie politique… bref du « sur mesure » en fonction de vos besoins, de nos connaissances et de nos compétences.
Nous tenterons également de tirer des leçons de ces différentes réalités de terrain et nous proposerons des rencontres entre les différentes associations pour que, collectivement, nous fassions des propositions qui pourraient améliorer le cadre législatif ou sa mise en œuvre. Vous pouvez contacter directement notre secrétariat au 081 390 750.

Mobilité et Aménagement du territoire

LISA Car : pour un meilleur respect de l’humain et de la nature
Nous vous en parlions en mars 2014 : le projet LISA Car (pour « light and safe ») vise à promouvoir un modèle de voiture plus légère et sûre, en phase avec les défis environnementaux et de santé publique. IEW a initié ce projet en étroite collaboration avec l’association Parents d’Enfants Victimes de la Route (PEVR).

En 2012, IEW rencontrait pour la première fois PEVR, afin de mieux connaître cette association qui réalise un travail remarquable dans un contexte émotionnellement très difficile. De suite, PEVR et IEW identifièrent des convergences : les mesures qui visent à améliorer la sécurité routière diminuent les incidences environnementales du transport. Le projet LISA Car se construisit alors progressivement, sur base d’un objectif partagé : la course folle vers des véhicules toujours plus lourds, puissants et rapides devait être stoppée. Ces matières dépendant du niveau européen, laFédération Européenne des Victimes de la Route (FEVR) et la fédération européenne Transport and Environment(T&E) furent associées à la réflexion. La charte LISA Car fut finalisée début 2014.

Aujourd’hui, la pertinence de la démarche LISA Car est saluée par plusieurs députés européens qui se sont engagés à faire avancer les choses, notamment en interpellant la Commission européenne. Le projet a par ailleurs été présenté au « main board meeting » de l’ETSC (european transport safety council – conseil européen pour la sécurité des transports) le 18 juin dernier. Ce 26 septembre, IEW présentera la charte LISA Car à l’assemblée générale annuelle de la FEVR. Des contacts sont également en cours avec la Commission européenne.
Que retenir de cette expérience ? Beaucoup de choses, bien sûr. Pointons-en quelques-unes : la pertinence de réaliser des collaborations fonctionnelles novatrices, l’importance de le faire dans un complet respect mutuel, la nécessité de construire les projets en commun, dans un esprit de dialogue et en partageant une vision à long terme – et le rôle principal de la motivation, bien sûr. S’ouvrir à des enjeux complémentaires, même si ce n’est pas là son objectif premier, permet de renouveler cette motivation. Surtout quand ces enjeux sont aussi importants que le respect de la vie humaine.

Les mardis [tabous] du territoire
Le programme des Mardis [tabous] est arrivé ! Inscrivez-vous sans hésiter à ces formations courtes, il y a du lourd, il y a du palpitant.

IEW propose en novembre et décembre cinq Mardis [tabous] du Territoire. Comme chaque année, ce cycle de formation offre, entre 12h et 14h, une percée vers des domaines moins connus, mais néanmoins très proches de l’aménagement du territoire. Si proches qu’ils influent déjà sur lui et pourraient bien un jour faire partie de la réglementation officielle. Aujourd’hui, en 2015, ces domaines sont encore des terres à explorer, des manières de voir qui appellent le débat et ne se prennent pas (trop) au sérieux. Profitons-en pour les explorer ensemble, avec des guides passionnés.

  • "Atelier sur le kit de réparation de l’étalement urbain", par Véronique Hollander et Hélène Ancion – Mardi 17 novembre, salle Okavango à Mundo-Namur, de 12h à 14h.
  • "Le Beau", par Hélène Ancion – Mardi 10 novembre, salle Okavango à Mundo-Namur, de 12h à 14h.
  • "Enjeux territoriaux en agriculture", par Yves Hanin – Mardi 24 novembre, salle Okavango à Mundo-Namur, de 12h à 14h.
  • "La ville n’a pas de forme idéale", par Geoffrey Caruso – Mardi 1er décembre, salle Okavango à Mundo-Namur, de 12h à 14h.
  • "Trames bleue, verte, orange, rose, grise, etc.", par Emmanuel Sérusiaux – Mardi 8 décembre, salle Okavango à Mundo-Namur, de 12h à 14h.
    Cycle de formations courtes.
    Ouvert à tous publics.
    Entrée libre, sur réservation (j.debruyne@iew.be ou 081/390 750).



 
Dans la même rubrique
Soutiens