Pavillon Bleu
Marie Cors  •  30 août 2008  •  Tourisme et loisirs

-

Depuis début 2015, le Bond Beter Leefmilieu, la fédération des associations environnementales flamandes été agréée par la Foundation for Enviromental Education (FEE) pour délivrer l’éco-label "Pavillon Bleu" aux zones de baignade et aux ports de plaisance wallons ; travail qu’elle réalise déjà depuis de nombreuses années en Flandre.






- En quoi consiste l’éco-label « Pavillon Bleu » ?
- Principes spécifiques à la démarche « Pavillon Bleu »
- Historique de l’éco-label « Pavillon Bleu »


En quoi consiste l’éco-label « Pavillon Bleu » ?

Le Pavillon Bleu est un éco-label international qui récompense et valorise les gestionnaires des sites de baignade et des ports de plaisance pour leurs efforts déterminants en matière d’environnement. Il est attribué sur une base volontaire, annuelle, positive et évolutive, à partir de 4 grandes familles de critères : éducation et information à l’environnement, gestion environnementale, gestion de la qualité de l’eau et des milieux, sécurité et services. A travers ces critères d’excellence, le programme « Pavillon Bleu » tend à promouvoir le développement durable des zones côtières et des eaux intérieures.

Garant d’une bonne qualité environnementale, le Pavillon Bleu hissé sur un site de baignade ou dans un port de plaisance, véhicule une image positive dynamique auprès des résidents comme des visiteurs. En ce sens, il favorise aussi une prise de conscience générale envers un comportement plus respectueux de la nature et de ses richesses. De récentes études ont montré qu’une excellente qualité de l’environnement devient une valeur ajoutée dans le choix des destinations de vacances. C’est un critère considéré et de plus en plus apprécié par les touristes européens.

Le Pavillon Bleu est devenu une référence dans les domaines du tourisme, de l’environnement et du développement durable. Son succès est tel qu’il est désormais présent à travers le monde dans 48 pays, avec le concours du Programme des Nations Unies pour l’Environnement et de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

Haut de la page


Principes spécifiques à la démarche « Pavillon Bleu »

Quelques grands principes caractérisent la démarche propre à la campagne « Pavillon Bleu » :

- Volontaire : Ne participent que les gestionnaires qui le désirent et qui en font la demande ;
- Positive : Cette campagne se distingue par son approche positive en devenant un outil de valorisation des efforts locaux. Les participants sont assurés de la confidentialité de leur candidature et du contenu de leur dossier pour éviter qu’un candidat qui n’obtiendrait pas le Pavillon Bleu, ne soit pointé du doigt et que son désir de présenter ses efforts ne se retourne contre lui ;
- Annuelle : Le Pavillon Bleu n’est pas accordé une fois pour toute, son attribution est remise en cause chaque année ;
- Evolutive : Les critères liés à son obtention sont revalorisés tous les trois ans, soit en rendant impératifs des critères qui auparavant étaient indicatifs, soit par l’apparition de nouveaux critères.

Haut de la page


Historique de l’éco-label « Pavillon Bleu »

- 2015 : Le label est géré par le Bond Beter leefmilieu, fédération des associations flamandes qui gère depuis plusieurs années le label en Flandre
- 2008 : Lancement du programme « Pavillon Bleu » en Région wallonne par la Fédération Inter-Environnement Wallonie, opérateur officiel reconnu par la FEE.
- 2007 : Le programme « Pavillon Bleu » fête son vingtième anniversaire au niveau international avec 36 pays participant.
En Région wallonne, l’Intercommunale IGRETEC initie le premier projet Pavillon Bleu aux Lacs de l’Eau d’Heure.
- 2004-2005 : Développement du caractère international du programme. Le « Pavillon Bleu d’Europe » devient le « Pavillon Bleu ».
- 1996 : Les Agences de l’Eau deviennent les partenaires du Pavillon Bleu d’Europe. Deux jurys différenciés sont mis en place : l’un pour les communes, l’autre pour les ports de plaisance.
- 1994 : La Foundation for Enviromental Education (FEE) signe, avec le programme des Nations Unies pour l’Environnement et l’Organisation Mondiale du Tourisme, une plate-forme de coopération visant à adapter le Pavillon Bleu d’Europe à d’autres aires géographiques dans le monde. Des Pavillons Bleus d’Europe flottent sur 15 pays européens dont la Suède et l’Estonie.
- 1992 : Le Pavillon Bleu d’Europe adopte les normes guides de la Directive de 1975 sur la qualité des eaux de baignade : seules, des plages de qualité A peuvent être labellisées.
- 1987 : C’est l’année européenne de l’environnement et le Pavillon Bleu devient Pavillon Bleu d’Europe. Il reçoit le parrainage de la Commission Européenne.

Haut de la page