La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Faire face à un déficit important
Christophe Schoune, Secrétaire général  •  20 mars 2014

-

L’année 2013 se solde pas une perte de 116.115 euros à l’exercice. Cette mauvaise nouvelle pour la fédération est consécutive à quatre éléments majeurs :

  1. Une perte substantielle de moyens publics promis et provenant de la Région wallonne (perte de la subvention en santé-environnement, perte de l’indexation de la convention-cadre, diminution en aménagement du territoire) ;
  2. La non-indexation de l’ensemble des moyens octroyés par les pouvoirs publics ;
  3. Certains moyens liés à des projets spécifiques ont été différés sur l’année 2014 (soutien à la création d’un "Fonds Planète" destiné à financer de nouveaux projets associatifs, lancement d’un "Défi ménage" sur le gaspillage alimentaire, mise en œuvre du projet européen "Bestgrid" sur l’acceptabilité sociale liée aux lignes à haute tension) ;
  4. Les dons et libéralités octroyés à IEW se sont effondrés, en particulier en provenance des communes.

Le contrôle budgétaire de juin avait anticipé un déficit à l’exercice de près de 40.000 euros et une série de mesures d’économie (90.000 euros) ont été prises au cours des six derniers mois. Cette rigueur appliquée à l’ensemble des dépenses n’a malheureusement pas permis d’éviter la perte enregistrée à l’exercice en 2013.
IEW devra puiser dans ses réserves pour éponger cette perte et le Fonds social est dès lors ramené à 368.570 euros.

Consécutivement à cette perte importante, le conseil d’administration a validé la mise en place d’un monitoring budgétaire trimestriel par projet (recettes/dépenses) afin de pouvoir réagir plus rapidement dans un contexte d’incertitude accru. Certains principes liés au budget 2014 ont été rappelés afin d’agir sur la masse salariale, qui constitue le principal poste de dépenses (80 %) : non remplacement de deux départs, réduction du temps de travail, congés sans solde...

Enfin, le conseil d’administration a décidé de lancer l’élaboration du nouveau plan stratégique de la fédération 2015-2020 au printemps. La confection d’un budget pluriannuel et l’accélération de la diversification de nos moyens seront deux points d’attention clefs face à la contraction des moyens publics récurrents qui étaient octroyés à la fédération ces deux dernières années.




 
Dans la même rubrique
Soutiens